Chez Waiting Woman

Waiting Woman n'attend plus désormais !

Une autre voie

Publié le 16 Janvier 2012 par Waiting Woman in Adoption

Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais j'ai du mal à écrire sur notre réflexion quant à l'adoption. Du mal à mettre des mots sur nos ressentis, la progression de ma réflexion...

Mais je crois que c'est important de réussir à verbaliser tout ça, à trouver les bons mots...

Alors pour commencer, je vais commencer par les faits. En espérant que cela ouvre la porte de l'inspiration.

 

 

 

Le jour où nous avons appris que nous n'aurions pas d'embryon à transférer pour FIV3 malgré les 14 ovocytes prélevés, j'ai vraiment ressenti une forme de désespoir, de dégoût de la PMA, au plus profond de moi.

 

Ce jour-là, on a décidé d'appeler le Conseil Général pour prendre RDV avec le service des adoptions.

Cela n'engage à rien, mais on a envie de donner un peu de corps à cette idée.

 

7 jours après, nous rencontrions une administrative du service des adoptions pour nous présenter la démarche d'adoption.

Tout le parcours administratif nous a été présenté, de l'agrément à l'obtention du visa, en passant par les OAA et compagnie.

Nous retenons de ce RDV :

  • que l'attente peut être très longue (plus de 5 ans)
  • qu'il faut s'attendre à beaucoup de démarches administratives et donc s'armer de courage et de patience.
  • que la procédure d'agrément (4 RDV psy et 4 RDV assistante sociale) est un moyen pour nous d'être accompagnés par des professionnels pour affiner notre projet, mesurer les véritables enjeux et voir si nous nous en sentons capables. Et qu'il est possible de stopper la démarche avant la délibération si nous ne nous sentons pas prêts.

 

 

Depuis, j'ai commencé à lire "Le guide de l'adoption" de Janice Peyre, écouté quelques reportages radiophoniques (merci Clem !), et regardé avec Mr W la série de reportages "Adopte-moi".

Les reportages vidéos ont été un bon moyen pour échanger avec Mr W sur nos ressentis.

J'oscille entre envie et peur la plupart du temps.

Mais je me rends aussi compte que les questions que je me pose (saurai-je répondre aux besoins de l'enfant, à son besoin de sécurité, ne risque-t-il pas de faire une crise d'identité...), je devrais me les poser tout pareil pour un enfant biologique. Mais la PMA ne nous a finalement jamais poussés à nous projeter en véritables parents, contrairement à l'adoption. Et c'est bon finalement de se poser toutes ces questions...

 

 

Et dimanche enfin, nous sommes allés à l'Assemblée Générale de l'EFA, et avons pu rencontrer des familles adoptantes et des couples postulants.

J'y ai croisé une personne que je connais dans le cadre de mon travail.

Qui a vécu le même parcours que nous. 3 FIV, dans le même centre PMA. Et au bout d'un moment la fatigue et le besoin de passer à quelque chose de plus constructif, et nous rendant plus acteurs (homme et femme). Là ils attendent un appel de la Colombie.

J'y retiens aussi que la procédure d'agrément dans notre département semble vraiment aller dans le sens de l'accompagnement et non du jugement (grosse pensée pour Clem), et que les rapports venant d'ici sont généralement bien placés chez les OAA.

J'y retiens aussi les 15 demandes de renouvellement d'agrément cette année, soit 15 couples qui en 5 ans ne sont toujours pas parents, et les 197 détenteurs d'un agrément en 2011.

Sans oublier le nombre d'adoptions qui a énormément baissé depuis 2 ans en France.

Mais aussi tous ces enfants qui courraient partout en s'amusant, heureux de se retrouver.

 

 

Tout ceci est sans doute un peu décousu, comme ça l'est dans ma tête, mais ce qui nous semble évident aujourd'hui avec Mr W, c'est que d'ici un ou deux mois, notre demande d'agrément sera déposée.

 

Commenter cet article
I
<br /> Cela m'émeut de te lire. Je te sens épuisée moralement. C'est vrai que quand on lit 5 ans cela paraît le bout du monde. On compte l'âge que nous aurons dans 5 ans.<br />
Répondre
W
<br /> <br /> Bah en fait non, pas épuisée moralement.<br /> <br /> <br /> J'en suis arrivée à un point où 5 ans ne me semblent même pas insurmontables, du moment où il y a un enfant à la clé...<br /> <br /> <br /> j'espère que ça va bien pour toi,<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Cet article est très bien construit, pas du tout décousu, en tout cas il y a plein de sensibilité dans l'analyse et je pense que c'est très bon pour la suite car ce n'est pas rien un tel projet.<br /> Vivement la suite.<br />
Répondre
F
<br /> si j'avais eu cette possibilité, j'aurais pris ce chemin depuis longtemps ... c'est une autre voie comme tu le dis. Vous êtes 2, unis, avec le même désir d'être une famille, d'être des parents.<br /> <br /> <br /> Trop peu de gens se posent nos questions.<br /> <br /> <br /> La pma nous permet un questionnement profond et sincère.<br /> <br /> <br /> je vous souhaite de déposer votre dossier et de trouver une réponse positive-favorable (rapidement) pour avancer d'autant plus sur ce nouveau chemin.<br /> <br /> <br /> bizzz<br />
Répondre
V
<br /> Je trouve que c'est une bien belle façon de continuer le chemin. Ce projet est vraiment beau. Ta conclusion sur la réunion de l'association est vraiment jolie avec ces enfants adoptés et heureux.<br /> <br /> <br /> Je suis vraiment contente que vous vous "reconstruisiez" dans ce projet! Enfin, c'est ce que je ressens...<br /> <br /> <br /> Bisous<br />
Répondre